UNE NOUVELLE FORMULE POUR
DÉCOUVRIR CUBA

English Spanish
racines
musique
peinture
littérature
ballet
cinéma
photographie
artisanat
architecture
philatélie
curiosités
voitures anciennes
cuisine cubaine
cocktails cubains
fêtes publiques
personalités
gallerie
plus de sites sur Cuba
credits
comments
home



Ads By CiberSpaces

A Cuba,la peinture est l'art plastique le plus authentique. Son évolution n'a pas suivie un processus de développement cohérent car ses premières expressions, faites par les aborigènes, dans les cavernes, ont été interrompues avec la disparition de ces populations. Avec la conquête et l'évangélisation, une peinture à caractère religieux associée à la liturgie catholique, a prédominé. Il faudrat attendre jusqu'au XIXe siècle, avec la fondation de l'Académie de San Alejandro (1818),pour qu'une peinture faite par des créoles plus orientée à satisfaire le goût européen de la bourgeoisie cubaine, commence à se manifester dans le pays. L'Académie a été créée en 1943, par l'Association Economique d'Amis du Pays et son premier directeur fut le peintre français Jean Bautiste Vermay. Vers les années `80 il se produit une nouvelle tendance d'orientation dans la peinture cubaine, qui eu comme thème principal le paysage. Les artistes les plus importantes sont: Esteban Chartrand et Valentín Sanz Carta. Une peinture de moeurs trouvera ses expressions les plus intéressantes dans l'œuvre du basque Víctor Patricio de Landaluze. Mais l'académisme continuait à règner dans l'ambiance plastique. La réaction avanguardiste des années `20 (XXe siècle) a inauguré une nouvelle époque dans la peinture cubaine. Le mouvement moderne a eu sa première exposition et la plus importante en 1927, organisée par la Revista de Avance. Les pionniers de cette génération cubaine de peintres ont été: Eduardo Abela, Víctor Manuel, Antonio Gattorno et Carlos Enríquez, entre autres. Les années précédentes se sont caractérisées par une consolidation du mouvement moderne, ce qui s'est manifesté dans la célébration du Premier Salon de l'Art Moderne en 1937. A ce moment-là, des jeunes artistes indiquaient déjà un nouveau moment dans l'art cubain, qui s'est concrétisé avec l´Ecole de la Havane dans les années 1940. Des personalités comme René Portocarrero, Amelia Pélaez et Mariano Rodríguez font partie de ce mouvement. En 1942, Wilfredo Lam retourne à Cuba, après un long séjour en Europe et une expérience atelier avec Picasso. En 1943, Lam fait une œuvre qui l'a immortalisé "La Jungla", acquise par le MOMA de New York. Avec le triomphe de la Révolution, le mouvement plastique est devenu plus fort à partir de la création, en 1962, de l'Ecole Nationale des Arts Plastiques. Des personalités importantes telles que Raúl Martínez et Antonia Eiriz, ont composé ce conseil de professeurs. Quelques années plus tard, en 1976, on fonde la Faculté des Arts Plastiques de l'Institut Supérieur d'Art.

Des œuvres d'artistes comme Roberto Fabelo, Zaida del Río, Tomás Sánchez, manuel Mendive et Nelson Domínguez, font partie du patrimoine le plus important des dernières décennies. Il faut ajouter des noms de jeunes artistes comme José Bedia, Kcho et Falvio Garciandía, qui ont occupés un lieu privilégié à la tête des nouveaux voies de la plastique. La peinture cubaine,durant ces dernieres trente années a démontré une grande capacité pour faire face aux influences les plus importantes de l'art international au sens propre et créatif, en ayant en même temps, une attitude critique dans ses thèmes, pour continuer à définir de cette façon les traits de l'identité cubaine.

1standard.jpg (6047 bytes)

3standard.jpg (6374 bytes)

 
Ads By CiberSpaces

Ads By CiberSpaces

Service Internationaux : dentaire,
chirurgie, chirurgie esthétique,...

Forfaits « tout inclus » à petits prix

email us...contact@cubacaribbean.com
Copyright © 2002 - 2018.Digital Panorama S.A. All rights reserved.
No part of this website may be copied or reproduced without the written consent of Travelucion S.L or its subsidiaries.

800 x 600